El MIAD

COLLECTIF بلا عنوان

Tunisie

El Miad est un outil urbain, un parlement qui permet d’organiser des débats dans la rue. Durant le festival Dream City, il accueillera un cycle de rencontres et occupera plusieurs lieux de Tunis en invitant habitants, militants et chercheurs à y prendre part.

Description de l'oeuvre

El Miad[1] est un outil urbain, un parlement qui permet d’organiser des débats dans la rue. Durant le festival Dream City, il accueillera un cycle de rencontres et occupera plusieurs lieux de Tunis en invitant habitants, militants et chercheurs à y prendre part.

Ces rencontres seront l’occasion d’ouvrir des champs de discussions jusque-là confinés dans les cercles confidentiels. Elles visent à croiser les critiques et les expériences des luttes et des combats actuels et fournir par-là même quelques outils théoriques et pratiques de libérations résolument décoloniales.

À la fin de ces rencontres, l’outil urbain sera mis à disposition librement, pour celles et ceux qui veulent reprendre l’espace public, ne serait-ce qu’un moment, se réunir, discuter, et laisser naître des idées à l’extérieur, en dehors des espaces clos et séparés de l’entre-soi.

[1] El Miad : De l’arabe et de la darija Miad.
Il signifie en même temps la retrouvaille
et l’espace de son déroulement. Par son étymologie, il désigne la répétition et l’éternel retour. El Miad c’est notamment le lieu du serment. Rencontre donc, mais aussi ritournelle, et lieu de promesses.

El Miad est une ancienne forme d’organisations tribales adoptée largement par les populations nord africaines et maghrébines. Elle est à l’image d’un conseil dans sa composition et d’un fédéralisme dans son tissage. Délégués et sages se réunissent dans un lieu choisi (intitulé lui aussi miad)
afin de gérer les relations intertribales, les conflits et les questions les plus variées.

Véritable puissance collective, le miad tire
sa force des accords entre ses délégués et ses membres et le serment qui lie les tribus sur de vastes territoires. L’empire Ottoman qui dominait une partie de la région, puis la colonisation française d’une manière plus systématique, ont supplanté par la force ce mode d’organisation autogéré et imposer progressivement le régime de l’État moderne.

El Miad is an urban tool, a parliament that allows debates to be organised in the streets, which will be hosting a series of meetings during the Dream City festival where residents, activists and researchers will be invited to join in and occupy several places in Tunis These meetings will provide an opportunity to open up fields of the discussion that have been restricted to confidential circles. They aim to cross the criticisms and experiences of current struggles and struggles and thus provide some theoretical and practical tools for liberation.

At the end of these meetings, the urban tool will be made freely available, for those who want to take over the public space, even if only for a short time, to meet, exchange ideas and let them emerge in the open, out of confined spaces and separated from each other.

Bio du collectif

Né en 2019, le collectif بلا عنوان (sans adresse) est la rencontre de plusieurs individus autour du projet El Miad. Nous partageons la même envie de rassembler nos énergies et nos compétences autour d’une dynamique commune. Notre nom reflète notre intention de déambuler, d’être mobile, de demeurer sans adresse, appartenant à partout et à nulle part.
Nous voulons questionner la place de l’individu dans le territoire, ses usages, les problèmes et les libertés qui s’y missent, permettre de nouvelles formes sociales, horizontales et accessibles à tous, sans séparations ni hiérarchies.

Notre intérêt ne réside pas seulement dans le résultat de nos productions, mais aussi et surtout dans le processus généré et dans les nouveaux comportements qu’il engendre.

Founded in 2019, the collective بلا عنوان (unaddressed) is the encounter of several individuals around the El Miad project. We share the same desire to combine our energies and skills into a common dynamic. Our name reflects our intention to roam, to be moving, to be left unaddressed, belonging to nowhere and everywhere.We want to challenge the role of individuals in the territory, their ways of doing and the problems and freedoms that arise within it, to allow new social patterns, both horizontal and accessible to all, through no separation or hierarchy.

Our interest lies not only in the outcome of our own but also and above all in the initiated processes and the new behaviors they bring into play.

Programme

04 OCT. À 19H00

LIEU / PLACE : RUE DU DANEMARK (en face du Marché Central)
THÉMATIQUE / THEMATICS : Les souverainetés face à l’accord ALECA / Sovereignty in the light of the Aleca agreement

5 OCT. À 17H

LIEU / PLACE : BAB BHAR
THÉMATIQUE / THEMATICS : Espace public et contrôles / Public space and controls

6 OCT. À 17H

LIEU / PLACE : BAB BHAR
THÉMATIQUE / THEMATICS : Décolonisation des arts / Decolonization of art

7 OCT. À 17H

LIEU / PLACE : PLACE DE LA KASBAH
THÉMATIQUE / THEMATICS : Violences policières / Police violence

8 OCT. À 17H

LIEU / PLACE : PLACE D’AFRIQUE
THÉMATIQUE / THEMATICS : Féminismes Non Institutionnels / Non-Institutional Feminism
Crédits

Remerciements à Knauf et à nos amis et complices

 

Production Dream City / L’Art Rue

Avec le soutien de Heinrich Böll Stiftung, Tunisie – Tunis

Partenaire Technique SYBEL Light & Sound

La première étape de ce projet a été soutenue par Tfanen – Tunisie Créative

Informations pratiques

4 OCT. À 19H00

5 > 8 OCT. À 17H00

 

DURÉE : 2H
LANGUES : Rencontre en arabe et français
INSTALATION
RENCONTRE
CRÉATION
GRATUIT

TARIFS

Entrée libre

LIEU

Bab Bhar
Place de la Victoire

LIEU

Place d’Afrique
Rue du Sénégal

LIEU

Place de la Kasbah
Place de la Kasbah

LIEU

Rue du Danemark
Devant le Marché Central

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
Panier Article supprimé. Annuler
  • Pas de produits dans le panier.