AYUR (The Moon) 

RADOUAN MRIZIGA

Bruxelles / Marrakech

Le projet se concentrera sur Tafukt (soleil)/Athena, Ayur (lune)/Tanit, Akal (terre)/Nieth ; une trilogie de performances sur les épistémologies féminines d’origine amazighe comme symbole de résistance, de détenteurs de connaissances et d’hybrides entre cultures.

Description de l'oeuvre

Au XIXe siècle, le racisme, le colonialisme, le patriarcat antisémite et le nationalisme ont joué un rôle important dans la formation des sociétés et dans la production du savoir. A cette époque, tous les savoirs indigènes ou populaires qui ne correspondaient pas à ceux des “civilisés” ont été systématiquement détruits. Ces récits effacés influencent encore notre présent vers les contextes locaux et globaux. Le projet se concentrera sur Tafukt (soleil)/Athena, Ayur (lune)/Tanit, Akal (terre)/Nieth ; une trilogie de performances sur les épistémologies féminines d’origine amazighe comme symbole de résistance, de détenteurs de connaissances et d’hybrides entre cultures. Déesse Ayur/Tanit associée à la lune dans la Carthage punique comme une performance solo développée et interprétée par l’interprète tunisienne Sondos Belhassen à partir de textes écrits avec la poète Lilia Ben Romdhane et le rappeur Mahdi Chammen “Massi”, un espace chorégraphique et une performance en quête d’un nouveau paradigme de réflexions sur le passé, pour arriver à un avenir plus solidaire.

In the 19th century racism, colonialism, anti-Semitism patriarchy and nationalism was significant in shaping societies and in the knowledge production. In this time every kind of indigenous or popular knowledge that did not correspond to that of the ‘civilized’, was consistently destroyed. These erased narratives still influence our present towards local and global contexts. The project will focus on Tafukt (sun)/ Athena, Ayur (moon)/Tanit, Akal (earth)/ Nieth; a trilogy of performances on Amazigh originated female epistemologies as a symbol of resistance, knowledge holders and hybrids between cultures. Ayur/Tanit goddess associated to the moon in the punic Carthage as a solo performance developed with and interpreted by the Tunisian performer Sondos Belhassen based on texts written with the poet Lilia Ben Romdhane and a rapper Mahdi Chammen “Massi”, a choreographic space and performance in search to carve out a new paradigm of reflections regarding the past, to arrive at a more inclusive future.

Bio de l'artiste

Radouan Mriziga (1985) est un chorégraphe et danseur originaire de Marrakech qui vit et travaille actuellement à Bruxelles. Après des études de danse au Maroc, en Tunisie et en France, Radouan Mriziga a obtenu un diplôme à la P.A.R.T.S. à Bruxelles. Assez rapidement, il a commencé à se concentrer sur son propre travail et à tourner avec ses créations à travers le monde. Ses performances explorent la relation entre mouvement, construction et composition. Se concentrant sur les êtres humains en tant que créateurs de leur environnement, les chorégraphies de Mriziga établissent des liens entre le corps en mouvement et l’expression de la forme dans les matériaux de tous les jours et l’architecture de notre environnement construit. Mriziga est un artiste en résidence au Centre d’Art Nomade Moussem et au Kaaitheater (Bruxelles) entre 2017-2021.

Radouan Mriziga (1985) is a choreographer and dancer from Marrakech, currently living and working in Brussels. After studying dance in Morocco, Tunisia and France, Radouan Mriziga graduated from P.A.R.T.S. in Brussels. Quickly he began to focus on his own work and touring his creations worldwide. His performances explore the relationship between movement, construction and composition. Focusing on human beings as the makers of their surroundings, Mriziga’s choreographies forge links between the body in motion and the expression of form in everyday materials and the architecture of our built environment. Mriziga is an artist-in-residence at Moussem Nomadic Arts Centre, and between 2017-2021 at the Kaaitheater (Brussels).

Crédits

Concept, choreographie Radouan Mriziga

Interprété et crée avec  Sondos Belhassen

Soutien à la recherche amazighe Hajar Ibnouthen

Écrivains Lilia Ben Romdhane et Mehdi Chammem « Massi »

Musique Mehdi Chammem « Massi »

Costumes Anissa Aida

Conception de l’espace Radouan Mriziga in collaboration with Flayou

Architecte Flayou

Vidéo Pragma Studio

Assistante artistique Maïté Jeannolin

Assistante de production Synda Jebali

Traduction Marwa Manaï, Lilia Ben Romdhane & Mahdi Chammem

Image & montage Nao Maltese

Remerciements DEBO, Cyrine Boujila, Nawal Laroui, Leila Sebai, Manel Mahdouani, Mohamed Khalfallah, Zoubeir Mouhli, Wajdi Borji, Mehdi Ben Temessek, Ghilen Agrebi

 

Production Dream City / L’Art Rue

Coproduction Moussem, Festival de Marseille

Soutien à la production A7TLA5

Avec le soutien de la Fondation DOEN

Avec le soutien du programme de mobilité i-Portunus

Partenaire technique SYBEL Light & Sound

Informations pratiques

08 AU 13 OCT. À 18H00

 

DURÉE : 1H
LANGUES : Performance en tunisien & Surtitres en Anglais
DANSE
CRÉATION

TARIFS

Plein tarif 6TND

Tarif réduit* 4TND

Tarif enfant** 1TND

TARIFS PRÉVENTES

Plein tarif 5TND

Tarif réduit* 3TND

* Les ados de 13 à 18 ans, les étudiants sur présentation de pièces justificatives et groupe de plus de 10 personnes
** Moins de 12 ans
LIEU

Medersa El Achouria
62, rue Achour

RÉSERVEZ POUR CET ÉVÉNEMENT

8 OCT.

9 OCT.

10 OCT.

11 OCT.

12 OCT.

13 OCT.

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
Panier Article supprimé. Annuler
  • Pas de produits dans le panier.