LI WEI

Le visuel de cette 7ème édition de Dream City rend hommage à l’artiste chinois Li Wei et à sa série Tunisia’s sky réalisé en 2012, lors de la 3ème édition du festival. En effet, lors de ladite édition une grande exposition photographique à ciel ouvert jalonnait les rues de Tunis et Sfax sur le thème ‘‘Libres corps en espace public’’. Une invitation spéciale avait été lancée à 4 photographes venus de Tunisie (Mouna Karray), de Chine (Li Wei), d’Iran (Kourosh Adim) et de République Démocratique du Congo (Kiripi Katembo). C’est dans ce cadre que la rencontre entre le photographe chinois Li Wei et le festival Dream City a eu lieu.

Mais pourquoi rependre 7 ans plus tard cette série de photos ? Parce que dans les espaces où règnent codes, règles, interdits et convenances, l’individu s’agrège à un tout docile. Il évolue entre les arêtes d’un cadre policé. Il se contient, il se surveille et s’anonyme tel un maillon générique d’une humanité qui bâillonne sa pensée. Or Li Wei en tant qu’artiste a révélé et inventé l’exutoire possible. Il nous interroge : comment, hors de la sphère intime, le corps se fraye-t-il une voie jusqu’à l’échappatoire nécessaire à son esprit ? Comment peut-il exprimer les libertés comprimées, espérées, recherchées, désirées, atteintes ? Par son regard, l’artiste expose le corps en aspiration d’existence, de reconnaissance, d’explosion, dans l’espace dit public. Ce questionnement qui rejoint celui du festival Dream City nous semblait tout à fait à propos en Tunisie en 2019.

 

Biographie

Li Wei est né en1970 dans la campagne de Jingzhou au sein d’une famille agricole, dans la province du Hubei (Chine). Il fut, pendant son enfance, entouré par la nature. À 19 ans, comme des millions d’autres jeunes, Li Wei migre vers Pékin en quête de gloire et de fortune. Il y enseigne la photographie et la vidéo avant de débuter des performances artistiques en 1997.

Les travaux de l’artiste mélange d’une manière incomparable, l’art performance et la photographie. Il travaille depuis les années 2000 sur le corps. Il le déforme, le renverse, le découpe et l’élève. Li Wei capture le mouvement et la posture dans des mises en scène improbables. Il libère ainsi ses personnages en ne leur imposant aucune limite physique, biologique ou artistique. Ses mises en scène sont réalisées sans trucage, Li Wei aime à se détacher du monde.

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
Panier Article supprimé. Annuler
  • Pas de produits dans le panier.